Synthèse des résultats 2018 des tests expérimentaux à Boucan-Canot par le CRA sur des nouveaux filets d’exclusion

publié le 26 octobre 2018

Entre février et juillet 2018, le CRA a testé l’installation et le comportement en mer de 3 types de nouveaux filets d’exclusion innovants développés par trois groupements d’entreprises réunionnais.

Ces tests ont été menés pour apporter une expertise opérationnelle, dans l’optique de l’exploitation d’un filet rénové d’exclusion pour les activités nautiques et de baignade à La Réunion, plus particulièrement sur la commune de Saint-Paul.
Installés à de faibles profondeurs sur la plage de Boucan Canot (entre 1,5 et 2,5 m de fond), chacun de ces pans de filets mesurait 30 m et a été immergé perpendiculairement à la plage dans la zone de déferlement des vagues, côte à côte et séparés de 50 m l’un de l’autre. C’est dans cette zone de fort impact énergétique, dit de « retour-plage », qu’il y a eu plus de 50% des détériorations lors de l’exploitation de la précédente génération de filets à Boucan-Canot et aux Roches Noires en 2016/2017.

Les conditions de mer ont été particulièrement rudes pendant la période d’étude, avec les passages successifs de plusieurs trains de houle cyclonique (Dumazile, Eliakim et Fakir) et de houle australe pendant l’hiver, permettant de mettre à l’épreuve les 3 nouveaux types de filets proposés.

Les mêmes protocoles d’entretien et d’évaluation ont été appliqués, afin de comparer leurs résistances réciproques aux courants et au déferlement des vagues.

En parallèle de cette démarche « de terrain », des modélisations informatiques ont été menés au CRA afin d’évaluer le comportement des filets sur des fonds plus profonds (jusqu’à 10 m), en simulant le passage de différents trains de houle et l’action des courants sur les matériaux et architectures mis en œuvre pour la fabrication de ces 3 types de filets.

Les conclusions de cette évaluation « in situ » sont proposés dans une synthèse grand public mise en ligne ci-après.
Le rapport technique complet a été transmis à la commune de Saint-Paul mi-octobre 2018 pour valorisation opérationnelle.

On peut retenir que :

-  Un des trois systèmes de nouveaux filets testés dans la zone de déferlement a fait preuve de son caractère plus directement opérationnel, grâce à une résistance et une tenue à la mer pendant les six mois de tests ;
-  Les tests menés ont permis également d’enrichir les réflexions autour des deux autres types de filets afin de faire évoluer les solutions techniques qui pourraient être proposées ultérieurement ;
-  Les travaux de modélisation informatique ont permis d’optimiser les caractéristiques techniques pour les filets de plus grande profondeur au large en termes de matériaux et de géométrie structurelle.


Télécharger :