Le troisième rapport trimestriel des observateurs indépendants du programme de pêche de prévention est disponible

publié le 2 avril 2019

Le 3ème rapport trimestriel des observateurs indépendants du PR2P est disponible.

Le taux de couverture de la période atteint 15,4% (soit plus que les 10% prévus initialement pour ce contrôle externe).

Comme pour les 2 précédents rapports, il ne relève pas d’écart significatif avec le cahier des charges initial et les prescriptions évaluées et révisées en continu entre le CRA, les pêcheurs et les observateurs.

Concernant les PAVAC, l’impossibilité de travailler avec des hameçons oxydables de très grande taille (adaptés à la capture de très gros requins, comme pour les SMART drumlines ciblant les grands requins blancs dans le New South Wales en Australie, mais trop gros pour les appâts utilisés pour les PAVAC du programme réunionnais de pêche de prévention) ainsi que les problèmes de corrosion (couple avec le bas de ligne en acier inox) ont amené le CRA, en accord avec les pêcheurs, à revenir à des hameçons de grande taille, inoxydables, robustes et utilisés par paires. Toutes les équipes de pêcheurs étant équipées de coupes-boulons, les hameçons sont donc coupés la plupart du temps si des difficultés sont rencontrées pour les enlever de la bouche des espèces accessoires avant qu’elles ne soient relâchées.

Au niveau conformité des appâts, l’utilisation de paires de milkfish, issus des stocks du précédent programme de pêche de prévention, n’a eu lieu que de manière tout à fait exceptionnelle (4 cas sur 605 opérations), lorsque le pêcheur n’avait plus d’autre appât à disposition." A noter également qu’en raison des difficultés d’approvisionnement en bonites, il n’est pas exclu que les milkfish (disponibles encore en bonne quantité ) soient de nouveau utilisés provisoirement pour la suite du programme.


Télécharger :