Etude relative aux dispositifs de protection liés au risque requins

 

Une étude portant sur les dispositifs de protection liés au risque requins à La Réunion a été financée par le Conseil régional de La Réunion en 2011.

La première partie de l’étude visait à réaliser une étude bibliographique des dispositifs de protection et un recueil de recommandations d’experts internationaux. La seconde partie de l’étude visait à proposer un programme de mesure.

La premie?re e?tape du travail a consiste? en un inventaire des moyens connus et ope?rationnels a? l’e?chelle mondiale pour la gestion du risque requin. A l’e?chelle nationale et locale, 27 structures ont e?te? rencontre?es individuellement. Au niveau international, 19 structures et re?fe?rents ont e?te? contacte?s. Au-dela?, des mesures de protection, les pays concerne?s par ce risque proposent une gestion globale inte?grant diffe?rents champs d’application comme l’information, l’e?ducation, la surveillance, la pre?vention, la protection et la connaissance. Pour ce travail, un exercice d’e?valuation a e?te? fait pour mesurer l’efficacite? de ces mesures par rapport aux espe?ces conside?re?es.

Ce programme comporte trois « modules » répondant chacun à plusieurs objectifs :

  • la prévention/éducation/information : définir les moyens de prévention ; définir les actions de communication ; promouvoir l’éducation du public et des usagers
  • la surveillance et les secours : mettre en place des moyens de surveillance pour prévenir le risque ; garantir les moyens et la logistique pour la prise en charge des victimes d’attaques
  • la protection des usagers : définir des moyens adaptés pour la protection des usagers sur les zones jugées sensibles et fréquentées par des requins dangereux, à court terme et à long terme.

Un module « innovation et technologie » a en parallèle été identifié visant à identifier pour chacun des trois autres modules les actions innovantes qui pourraient être mises en œuvre.

Les résultats de ces études ont été présentés lors d’un séminaire en octobre 2012 et en C4R du 14 février 2013.